# Le 10. février 2019
nourrissement au candi

le candi pour « booster » les colonies

Pour les abeilles la sortie d’hiver est bel et bien commencée, la reine reprend sa ponte et augmente la surface de couvain de jour en jour. Les premières miellées vont bientôt arriver mais en attendant elles vivent sur leurs provisions, celle accumulées notamment en automne. En attendant les prochaines rentrées de nectar on procède a un nourrissement au candi (pâte composée de micro-cristaux de saccharose, enrobés de sirop de glucose, fructose et invertase) pour stimuler les colonies d’abeilles ou aider celles qui ont peu de réserves.

# Le 9. février 2019
ruche en hiver

Le « réveil » des abeilles

La durée du jour a bien augmenté depuis ces dernières semaines, permettant aux premières fleurs de la saison de s’épanouir. Les quelques journées aux températures douces permettent à nos abeilles de sortir enfin des ruches. La reine étend son couvain de jour en jour en prévision des miellées futures.

# Le 1. novembre 2018
ruche en hiver

Les frelons asiatiques n’en démordent pas…

Pas de répit pour les abeilles même pendant ces journées froides et humides…
les frelons sont encore là a guetter leurs moindre allées et venues. Les réducteurs d’entrée ont été installés pour éviter qu’ils pénètrent à l’intérieur de la ruche. Cette année la pression a été plus forte que les années précédentes.

# Le 2. septembre 2018
recolte du miel toutes fleurs 2017

Récolte du miel « toutes fleurs » 2018

Nous voilà déjà arrivé au moment de récolter le miel de l’année.
Encore une saison apicole où les abeilles n’ont pas été gâtées par la météo et la quantité de nectar ramené à la ruche s’en ressent. Aujourd’hui le miel est stocké dans un maturateur où il va séjourner quelques jours. Ce temps d’attente permet aux impuretés de remonter à la surface pour les plus légères ou de se déposer au fond du maturateur pour les plus lourde.
A la suite de quoi interviendra la mise en pot pendant le mois de septembre.
Les pots en verre de 500gr de miel « toutes fleurs » seront vendus au prix de 6€.

# Le 27. mai 2018
ruches en fôret

Belle miellée de printemps!

La floraison des robiniers (ou acacias) est maintenant terminée, elle permet un apport très important de nectar aux abeilles si les conditions météorologiques s’y prêtent: bonne humidité au pied de l’arbre et dans l’air, peu de vent, pas de pluie, température chaude… La littérature apicole parle de 500kg à l’hectare de miel pouvant être produit par les abeilles! Cette année la rentrée de nectar a été correcte et a surtout permis un rapide développement des colonies (au point de favoriser les essaimages).

# Le 7. avril 2018
essaim d'abeilles sur un piquet

Vous avez trouvé un essaim d’abeilles chez vous?

Un essaim est un groupe d’abeilles (reine et ouvrières) en quête d’un nouvel habitat pour y fonder une nouvelle colonie. En attendant de trouver sa demeure définitive, il est possible que l’essaim se pose içi ou là… C’est à ce moment que vous risquez de tomber nez à nez avec ce paquet d’abeilles. Evitez de vous en approcher, certaines abeilles peuvent être agressives (surtout si l’essaim est là depuis plusieurs jours). Il y a de forte chance pour qu’il reparte de lui même. Mais si vous préférez le voir disparaître rapidement, faites appel à un apiculteur. On trouve beaucoup d’annonces de gens qui cherchent à récupérer des essaims sur des sites d’annonces.

# Le 22. mars 2018
abeilles sur pissenlit

Début de printemps difficile pour les colonies

Malgré des températures basses, aux alentours de 10°C, le soleil permet aux abeilles de sortir s’approvisionner en pollen. Notamment du pollen de pissenlit que l’on trouve en abondance en cette période. Cependant nous devons nourrir les colonies au sucre candi car la famine guète. Le froid et la pluie contraignent les abeilles à rester dans la ruche et à consommer du miel pour garder une température suffisante pour le couvain.

# Le 3. février 2018
moutarde des champs

C’est l’hiver, oui mais…

… pour les abeilles c’est le printemps qui commence. Les butineuses s’activent à chercher du pollen quand la météo le permet pour subvenir au besoin du couvain de plus en plus grandissant. Malgré ce que l’on pourrait croire en cette période il y a bien des fleurs: moutardes des champs (voir photo), noisetiers, véroniques, lierres terrestre, guis, ajoncs …

# Le 1. janvier 2018
ruches en hiver

Bonne année 2018!

 

# Le 18. novembre 2017
enfumoir

L’enfumoir

Cet outil symbolique de l’apiculteur lui permet de travailler sur une ruche sans subir une attaque massive des abeilles. C’est tout simplement un soufflet dans lequel on fait brûler un combustible (lavande sèche, aiguilles de pin…..) pour obtenir une fumée épaisse, blanche et froide. Cette dernière déclenche chez l’abeille la peur instinctive de l’incendie: elles se gorgent de miel comme pour quitter la ruche (une fois repus elles ne peuvent plus piquer), mais surtout la fumée masque les phéromones d’alarme que les ouvrières émettent lors d’une agression extérieure.

# Le 21. octobre 2017
abeilles d hiver

Les abeilles « d’hiver »

Ces abeilles naissent après l’été et jusqu’en début d’hiver, ce sont elles qui assureront la pérennité de la colonie jusqu’au printemps. En apparence rien ne diffère de l’abeille « d’été », la différence se fait au niveau physiologique. Elles ont un corps plus gras qui leur permet de mieux résister au froid. Elles vivent plus longtemps, quelques mois contre 3 semaines pour l’abeilles « d’été ».

# Le 12. octobre 2017
armoiries de Montaigne

Pourquoi « Rucher des trèfles d’or » ?

Nos ruches sont installées sur la petite commune de Saint Michel de Montaigne, à quelques pas de l’ancienne demeure du célèbre écrivain Michel Eyquem de Montaigne.
Notre nom est un clin d’oeil aux armoiries de cet illustre personnage:

« D’azur semé de trèfles d’or, à une patte de lion de même, armée de gueules, mise en fasce…. »

Les abeilles apprécient beaucoup cette fleur mellifère que l’on trouve en abondance autour du rucher.

# Le 30. septembre 2017
mise en pot du miel

Mise en pots du miel 2017

Notre miel toutes fleurs 2017 est disponible à la vente en pots en verre de 500g (5.50€) et en pots en verre de 1kg (10.50€).

# Le 9. septembre 2017
recolte du miel toutes fleurs 2017

Récolte du miel « toutes fleurs » 2017

Voici venu le temps de récolter les hausses à miel de nos ruches.
« Petite année » en terme de quantité, conséquence notamment du gel du printemps et de la canicule précoce.
Les cadres des hausses sont désoperculés un à un, on retire au couteau la couche de cire qui recouvre les alvéoles, et placés dans l’extracteur, c’est la force centrifuge qui extrait le miel des alvéoles. Ce miel est tamisé avant d’être stocké dans un maturateur où il va séjourner quelques jours avant la mise en pot.

# Le 4. juin 2017
abeilles au rucher

Effervescence au rucher

Le nombre d’abeilles dans les ruches atteint bientôt son apogée.
La période d’essaimage est maintenant derrière nous.
Les sources de nectar et pollen sont encore importantes, les ronces très attractives pour les abeilles sont en pleine floraison en ce moment.

# Le 5. mars 2017
cristallisation du miel

La cristallisation du miel

C’est une étape inévitable dans le « vieillissement » naturel d’un miel, tous les miels finissent par cristalliser mais la vitesse et la texture de la cristallisation pourra être différente d’un miel à l’autre. Cette transformation dépend principalement de la teneur en eau du miel et de sa composition en sucres (proportion fructose/glucose). Ces deux facteurs étant liés à l’origine des nectars et miellats récoltés par les abeilles: un miel de Colza évoluera vers l’état solide rapidement après sa récolte tandis qu’un miel d’acacia restera liquide très longtemps. D’autres facteurs participent encore à la cristallisation comme la température de stockage du miel. Pour un miel cristallisé, sa température de conservation idéale est de 14°C et pour un miel liquide entre 20°C et 25°C (en dessous de cette température la vitesse de cristallisation augmente).
En règle général, on conserve le miel en pot fermé hermétiquement, placé dans l’obscurité et dans un endroit frais et sec (hormis dans le réfrigérateur).
Pour défiger un miel, l’idéal est le bain marie sans dépasser une température de l’eau de 50°C et en remuant régulièrement le pot. Le micro-onde est à proscrire si l’on veut conserver les qualités biologique du miel.

# Le 27. février 2017
chatons de noisetier

La nature se réveille

Avec les jours qui s’allongent rapidement et le réchauffement de la température extérieure la nature sort de sa léthargie. Les fleurs sont plus nombreuses et proposent une source indispensable de nectar et surtout de pollen à nos abeilles à la sortie de l’hiver. En ce moment on remarque très facilement les prunelliers avec leurs petites fleurs blanches, les saules marsault avec leurs gros chatons jaunes érigés et les noisetiers avec leurs grappes de chatons jaunes pendantes.

# Le 13. janvier 2017
ruche en hiver

Bonne année 2017!

Nous vous présentons tous nos voeux de bonheur pour cette nouvelle année.
Période de calme au rucher, les températures froides empêchent les abeilles de sortir des ruches. Lorsque le soleil réchauffera suffisamment l’air, par une belle journée d’hiver, elles pourront enfin sortir pour faire leur vol de propreté…. Il s’agit pour les abeilles de vider leurs ampoules rectales, dans un souci de propreté elles ne se soulagent pas dans la ruche.

# Le 16. octobre 2016
mise en pot du miel

Mise en pots du miel 2016

Notre miel toutes fleurs 2016 est disponible à la vente en pots en verre de 500g (5.50€) et en pots en verre de 1kg (10.50€).

# Le 17. septembre 2016
rucher en septembre

Une nouvelle saison commence….

Voilà la récolte du miel toutes fleurs 2016 faite! Nos petites protégées ont très bien travaillé durant cette saison malgré les caprices du temps. Maintenant l’heure est à la maturation du miel avant sa mise en pots et à la surveillance des colonies. Le lierre est prêt à fleurir, c’est un apport non négligeable de nectar pour les abeilles…